Creuser un sous-sol, une cave de service - Agrandissement de maison – Daniel Dargis ingénieur

Creuser un sous-sol aussi appelé une cave de service ou un vide sanitaire - Agrandissement de maison – Daniel Dargis ingénieur

Creuser un sous-sol, aussi appelé une cave de service est un type d’agrandissement de maison (d’augmentation de la surface habitable), tout comme l’ajout d’étage ou l’agrandissement à l’avant, arrière ou un côté de la maison. Donc, il y a 3 types d’agrandissements :
- Ajout d’étage;
- Latéral : sur le côté, l’avant ou arrière;
- Creusage ou excavation de sous-sol.

Les 7 étapes d’un projet d’excavation de sous-sol et l’implication d’un ingénieur en structure :

1) Vérifier vous-même personnellement avant de contacter un ingénieur ou un architecte avec la bureau des permis de la municipalité s’il vous autorise à creuser le sous-sol et s’il n’y a pas des informations utiles déjà connu à prévoir sur l’environnement de votre terrain :
a. Niveau de la nappe phréatique;
b. Type de sol;
c. Plan de l’immeuble déjà disponible;
d. Le code du bâtiment qui s’applique et les documents exigés pour un projet de creusage de sous-sol (plans d’architecture, de structure…..), fiche du bâtiment, photos et les experts exigés: dessinateur, technologue, architecte… ;
e. Contacter la CCQ (Commission de la Construction du Québec) et la RBQ (Régie du Bâtiment du Québec) afin de savoir QUI a droit de participer au projet et la licence nécessaire. Ceci principalement si vous avez l’intention vous-même de participer à la construction avec vos parents ou amis. De nombreux changements aux normes du travail de la construction sont apparus depuis nov. 2017.

2) Avant même de contacter un architecte, procéder à une inspection par un ingénieur en structure IMPARTIAL pour voir l’état actuel de la structure de l’immeuble en relation avec la fondation :
a. Le type de fondation;
b. La profondeur de la fondation actuelle;
c. Le type de sol;
d. La structure dans son ensemble;
e. Les accès pour la machinerie.

Dans bien des cas il s’agit de caves de services qui peuvent n’avoir que 1-3 pieds de hauteur et il sera nécessaire à l’ingénieur de ramper dans le sous-sol pour faire l’inspection de la structure. Il est aussi possible que l’ingénieur recommande de faire des prélèvements, tests de sol ou de petites excavations afin de recueillir de l’information.

3) Une fois que l’ingénieur en structure a fait son inspection, discuté avec vous de la faisabilité et sachant que la municipalité autorise un tel projet, alors il est possible de contacter un technologue ou un architecte (selon les exigences du bureau des permis). L’ingénieur guidera l’expert en architecture afin de réaliser les plans en prenant en compte les critères de structure imposés par l’ingénieur dès le départ. Dans bien des cas comme il s’agit souvent d’immeuble très ancien, les plans existants ne sont pas disponibles et il est nécessaire de faire des plans existants avant même de débuter les plans d’agrandissement. Donc, cela supposera de faire un relevé complet de l’immeuble et de faire des plans existants le plus précis possible. Quatre types de plans sont à prévoir pour un tel projet :
a. Les plans existants;
b. Les plans de démolition;
c. Les plans de construction;
d. Les plans finaux.

4) Une fois les plans complets, alors le client est prêt pour faire la demande de permis. Le temps d’obtention d’un permis à Montréal ou ailleurs en région est variable selon les arrondissements.

5) Une fois le permis obtenu, trop de gens se lancent rapidement dans l’étape de la construction sans savoir ou sans bien se préparer à beaucoup de choses :
a. Comme on l’a déjà dit QUI a le droit de construire. Voir avec la CCQ et la RBQ;
b. La rédaction d’un devis bien détaillés;
c. L’appel d’offre à quelques entrepreneurs;
d. La sélection de l’entrepreneur;
e. La rédaction d’un bon contrat avec le rôle et pouvoir du client de son ingénieur impartial comme surveillant de chantier ainsi que les clauses d’annulation de contrats.

6) Vient l’étape de l’exécution et de la supervision des travaux. Il est important que l’ingénieur surveille les travaux afin d’obtenir à la fin une lettre de conformité.
a. Comme il s’agit bien souvent de creuser et de construire un coffrage et de couler une fondation en retrait avec de l’armature de façon progressive, il est primordial que l’ingénieur voit toute les étapes;
b. La sécurité durant les travaux et adresser des recommandations au client;
c. Voir les imprévus;
d. Pour vérifier d’autres aspects du bâtiment non structuraux : drainage, isolation, autres.

7) Vient enfin la réception des travaux et la lettre de conformité de l’ingénieur.

J’espère que vous avez aimé cette présentation d’un projet d’excavation de sous-sol.

Daniel Dargis ingénieur
Construction Daniel Dargis Inc.
RBQ 2633-7261-53

140-5600 Hochelaga Est
Montréal H1N 3L7
QC., Canada

Bur. : (514) 623-5564

www.dargisconstruction.com
www.ingenieurstructurebatiment.com
www.agrandissementmaisonmontreal.com