Inspection de façade loi 122 - Préventive, de Stabilisation et Urgente - Daniel Dargis ingénieur

Inspection de façade loi 122 – préventive, de stabilisation et d’urgence - brique et maçonnerie - Daniel Dargis ingénieur

L’inspection de façade peut être de trois types :

1) Inspection Préventive : dans le but de vérifier et de se rassurer que tout est sécuritaire. Normalement, l’immeuble ne présente aucun signe d’anomalie MAIS l’âge et la hauteur sont des incitatifs importants à faire de la prévention :
a. Obligatoire :
i. Selon la loi 122 (voir la site : www.inspectionfacades.com) pour les immeubles de 5 étages ou plus à tous les 5 ans;
b. Non obligatoire et laissé à la discrétion des propriétaires pour les immeubles et fortement recommandé pour les immeubles très âgés.

2) Inspection de stabilisation: souvent à la suite de la transmission d’un avis de la municipalité au propriétaire de l’immeuble, dans le but d’évaluer et de corriger des signes d’irrégularités de maçonnerie : ventre de bœuf, fissures et lézardes, effritements… . Nécessitant l’intervention d’un ingénieur dans les 48 heures. Afin d’évaluer :

a. Périmètre de sécurité;
b. Les corrections TEMPORAIRES à apporter : plaques de stabilisation, ancrages, filets de sécurité… ;
c. Les délais correctifs;
d. Les précautions spéciales
i. pour les immeubles patrimoniaux, mesures, digitalisation de la façade et plans;
ii. penser à amasser un capital pour les corrections.

3) Inspection d’urgence: dans à des chutes imminentes de briques ou de maçonnerie. Ce type d’inspection se produit souvent après l’intervention des pompiers ou d’un inspecteur de la municipalité, qui ont reçu un appel de chute de maçonnerie ou d’une façade présentant des signes de très grandes instabilités. Ce qui requiert dans cet ordre :
a. Une visite rapide de l’ingénieur dans les 30-60 minutes suite à l’appel;
b. Établir un périmètre de sécurité;
c. Dans le cadre d’un immeuble patrimonial : faire rapidement des mesures et digitalisation de la façade au cas de nécessité de démolition rapidement. Ceci afin de reproduire la façade pour préserver le caractère historique;
d. Évaluation de la structure de l’immeuble afin de déterminer :
i. S’il est possible d’envisager l’option de stabilisation ;
ii. S’il est nécessaire de démolir et de quelle façon. Il est nécessaire de déterminer si le mur de maçonnerie à enlever est un mur porteur, ce qui implique d’installer des murs temporaires structuraux ou bien s’il peut être enlevé librement;
e. Une supervision des travaux afin de pouvoir émettre une lettre de conformité à la fin des travaux.


Daniel Dargis ingénieur, président
Construction Daniel Dargis inc.
RBQ 2633-7261-53

140-5600 Hochelaga Est
Montréal H1N 3L7

Bureau : (514) 623-5564

www.dargisconstruction.com
www.inspectionfacades.com